Full Light est le fruit d’une véritable passion de l’image.
Je suis tombé dedans lorsque j’étais encore tout gamin, lorsque mon père, grand passionné par l’image lui aussi, m’avait fait découvrir par le biais d’un appareil argentique l’univers merveilleux de la photographie. À l’époque, je ne pouvais pas faire autant de clichés qu’aujourd’hui, car les pellicules n’étaient évidemment pas inépuisables.

Cette amour naissant, ne passant pas inaperçu, mes parents m’ont offert pour mon dixième anniversaire mon tout premier appareil photo, argentique lui aussi. C’est donc parti de là qu’au fil des années j’ai pris un réel plaisir à apprendre l’art de la captation d’image et l’arrivée du numérique à permit de multiplier les clichés à l’infini ce qui m’a permit de progresser et de développer l’oeil du photographe.

Les années passant, les contacts naissant, les demandes arrivant de plus en plus, je me suis lancé dans l’aventure pour devenir professionnel. Mais l’aventure ne s’arrête pas là, bien au contraire. Car au fil du temps, une autre branche de l’image m’est si l’on puis dire ainsi, tombé dessus. La vidéo. Je ne m’y étais pas particulièrement intéressé jusqu’ici mais je suis arrivé au constat qu’un jour, la vidéo et la photographie empruntaient tous les deux les mêmes codes, et c’est donc tout naturellement que lors d’une mission photo avec un client, celui-ci souhaitant faire une vidéo, je me suis prêté à l’exercice qui m’a tout de suite happé.

C’est donc ainsi, qu’équipé de mes Canon 7D Mark II, 5D Mark III et 5D Mark IV que je me prête à l’exercice de la captation de l’image non pas avec une simple envie de travailler, mais avec une réelle passion et une quête éternelle de l’image la plus parfaite pour retranscrire les plus beaux instants.